Make your own free website on Tripod.com

Extraits du Livre des Morts :

  
4ème partie : Voyage dans le Monde souterrain

   

Cette quatrième partie qui va des chapitres 130 à 162 exprime essentiellement deux idées :

 

 
CHAPITRE 130 - Formule pour transfigurer le bienheureux N. le jour de la naissance d'Osiris et pour faire vivre l'âme durant l'éternité. :

L'Osiris N. est devenu quelqu'un qui suit Rê et prend possession du firmament avec lui. Il pare son sanctuaire comme Horus dont la place est mystérieuse dans la pureté de sa chapelle. L'Osiris N. prend Maât avec lui et lui en offre la statue… Et voilà que Thot à l'intérieur de sa cachette fait les purifications de Celui-qui-compte-des-millions, qui ouvre le firmamentet repousse la nuée d'auprès de lui.

 
CHAPITRE 131 - Formule pour être auprès de Rê - Paroles dites par l'âme du bienheureux N. :

 

[Image] [Image]

 
CHAPITRE 133 - Livre de la glorification du bienheureux - Paroles dites par l'âme N. :

Un frémissement s'empare de l'horizon oriental du ciel à la voix de Nout la déesse du ciel :

Comme il est bon de voir et d'entendre avec les yeux de Maât, car l'Osiris N. est Rê, il ne dira pas ce qu'il a vu et il ne dévoilera pas les mystères entendus…

L'Osiris N. est un faucon riche en transformations

Cela revient à glorifier un bienheureux devant Rê pour qu'il soit puissant devant l' Ennéade, que les dieux le voient comme l'un d'eux et qu'il soit vu comme un rayonnement de Rê dans l'empire des morts.

 
CHAPITRE 134 - Formule pour glorifier un bienheureux :

Tous adversaires qui s'attaqueraient à l'Osiris N. qu'ils viendraient du Ciel, sortiraient de la terre ou qui iraient sur l'eau - même si elles se déplaçaient avec les étoiles …l'ibis Thot les décapitera.

l'Osiris N. est Horus et Isis sa mère l'a mis au monde, Nephtys (sa tante) l'a bercé, comme ses deux femmes l'ont fait pour Horus et repousser (le mal) les confédérés de Seth….

 
CHAPITRE 135 - Formule pour le premier jour du mois :

Celui qui connaît cette formule sera un bienheureux parfait dans l'empire des morts, il ne mourra pas à nouveau dans l'empire des morts, il mangera au côté d'Osiris. Celui qui le connaît sur terre sera comme Thot adoré par les vivants, il ne tombera pas par l'attaque d'un (mauvais) roi ou du feu (fièvre?) de Bastet, il aura une belle et longue vieillesse.

à gauche le méchant Seth meurtrier de son frère Osiris reconnait avec Horus son autorité

à droite Apophis le serpent du mal essaie d'empêcher le soleil de renaître à l'aube nouvelle

[Image]   [Image]

 
CHAPITRE 136 A - Paroles pour glorifier le bienheureux, paroles dites par l'âme N. :

Oui, les myriades d'étoiles sont dans Hélopolis, (!) les henmemet sont dans Kher-âha ( il s'agirait des < adorateurs du soleil > qui semblent être les âmes mortes des bienheureux qui s'intègrent à l'équipage de la barque de Rê )… L'Osiris N. est affecté au chantier naval des dieux… pour en extraire une barque de 1000 coudées de long…

L Osiris N. est l'être au visage mystérieux qui réside à l'intérieur du Grand Château, le supérieur du sanctuaire du dieu, L'Osiris N est le messager de la parole, il transmet les messages pour son Maître.

Tout bienheureux purifié, lavé et sanctifié devant Rê sera parmi les vivants un dieu vénéré, aucun mal ne pourra l'atteindre, il ne périra pas. Il sera un bienheureux parfait dans l'Occident et ne mourra pas à nouveau. Il mangera et boira devant Osiris chaque jour, il sera introduit avec les rois de Haute et Basse Egypte, il boira (l'eau de vie) du fleuve et sortira au jour comme Horus, il sera comme un dieu et les vivants l'adoreront comme Rê chaque jour. Cela a été véritablement efficace des millions de fois

 
CHAPITRE 136 B - Formule de navigation pour que la barque de Rê traverse le cercle de flamme :

Ô flamme qui brille autour de Rê et forme un faisceau qui la protège contre l'ouragan, brille et resplendis…

 
CHAPITRE 137 A - Formule des quatre flambeaux de glorification :

Paroles à dire sur quatre flambeaux d'étoffes rouge… c'est faire que le dit bienheureux ait pouvoir sur les Etoiles Impérissables…. Cela reviendra pour lui à être : un dieu, à être puissant avec les dieux et les bienheureux, à toujours et à jamais, et à entrer par les porches mystérieux sans jamais pouvoir être écarté d'Osiris, sans être laissé pour compte le JOUR du JUGEMENT.

Ce texte est transcrit conformément à ce qui a été trouvé en écrit par le Prince Djedefhor (Famille du roi Khéops) qui le trouva dans un coffre secret (il pourrait appartenir aux textes perdus consacrés aux enseignements d'Imhotep ?) (Il pourrit s'agir ) d'un écrit du dieu (Imhotep?) lui-même trouvé dans le temple d'Ounout d'Hermopolis quand il voyageait pour faire l'inspection des temples, des villes, des campagnes et des buttes (monts sacrés) des dieux. Ce qui est récité est un secret et un mystère de la Douat et un mystère de l'empire des morts..

J. Monnet qui parle dans la revue Egyptologie (tome 8) des briques magiques conservées au musée du Louvre nous explique que la famille qui enterrait le mort dans son caveau plaçait habituellement sur une brique 4 amulettes protectrices dans des niches que l'on murait ensuite :

Ces 4 orientations devaient protéger le corps de tout mal pouvant venir des 4 points cardinaux… Suivent des prières que l'on récitait après avoir lavé le corps et pour qu'il soir pur il était interdit de manger du petit bétail, du poisson et même d'avoir eu une relation avec une femme (!)…Puis on faisait des fumigations d'encens et des offrandes de pains aux dieux…

 
CHAPITRE 140 - Livre de ce qui doit être fait quand l'œil sacré est plein le 2me mois d'hiver :

Quand se lève Atoum avec son parfum odorant…quand se lève le Puissant qui éclaire l'horizon, le Lumineux qui brille dans le ciel alors le Château du pyramidion (temple d'Atoum-Rê à Héliopolis) est en jubilation et un cri de joie se fait entendre à l'intérieur du sanctuaire. et on baise le sol à la parole d'Atoum-Horakhty - Ainsi s'exprime sa majesté :

 

 
CHAPITRE 141 - les sept portes du domaine d'Osiris :

… L'Osiris N. (l'âme béatifiée) est un bienheureux, maître des bienheureux et bienheureux agissant… L'Osiris N. circule en portant l'œil d'Horus à côté de Thot dans la nuit où il parcourt le ciel comme (étant) justifié. L'Osiris N. passe en paix quand il vogue dans la barque de Rê, car la sauvegarde de l'Osiris N. est la sauvegarde de la barque de Rê.

… L'Osiris N. est un pur qui est dans la suite d'Osiris, chef des Occidentaux. Il est venu comme Horus du fin fond de l'horizon du ciel et les dieux jubilent en venant à sa rencontre.

…L'Osiris N. est quelqu'un qui crée des multitudes, qui fait s'élever Maât pour Rê et qui repousse la puissance d'Apophis le serpent qui engendre le mal. L'Osirirs N. est quelqu'un qui ouvre le firmament, qui chasse la tempête… que le chemin soit donc dégagé pour l'Osiris N. afin qu'il y passe !

 
CHAPITRE 148 - Livre pour " transfigurer le bienheureux " dans le cœur de Rê :

Faire qu'il soit aussi puissant auprès d'Atoum et magnifié auprès d'Osiris et assurer son prestige auprès de la corporation divine. C'est un secret de la Douat et un mystère religieux de l'empire des morts, c'est percer des montagnes et ouvrir des vallées…Ce livre est le Livre d'Ounefer et il est quelque chose de véritablement secret et il ne faut pas permettre aux gens de conditions inférieure, ni aux bavards de le connaître, en dehors de toi et de ton véritable ami intime :

Ô père des dieux, ô mères des dieux, vous qui êtes sur terre (!) vous qui êtes dans l'empire des morts, sauvez l'âme N de tous mauvais obstacles et de tous dommages…

Celui qui connaît cette formule sera proclamé juste sur terre et dans l'empire des morts. La formule fut trouvée à Hermopolis sur un bloc de quartzite de Haute Egypte, peint en lapis-lazuli au temps du roi Mycérinus par le prince Djedefhor…(Famille du roi Khéops) Cette formule étant lue pur et sans tache, qu'on pose alors un scarabée (en néphrite serti et orné d'or) sur le cœur du défunt puis on accompli sur lui le rite de l'ouverture de la bouche après l'avoir oint de myrrhe.

 
CHAPITRE 149 - …La butte des bienheureux…Parole dite par l'âme N. :

O cette butte des bienheureux sur laquelle on ne peut naviguer ! Elle renferme les bienheureux et sa flamme est un feu brûlant ; vous dont les visages sont tournés vers le bas sanctifiez vos chemins, purifiez vos cœurs …

… la butte verte de l'altesse de Ha-hotep…

… la butte jaune de Kher-âha

 
CHAPITRE 153 B - Formule pour échapper au pécheur de poissons :

Je suis l'Eternel , je suis Rê qui est sorti du Noun, mon âme est un dieu.

Je suis imploré dans le taureau et invoqué dans l'ennéade en ce mien nom d'Eternel

Je suis venu de moi-même à l'existence avec le Noun en ce mien nom de Khépri en lequel je reviens à l'existence chaque jour.

Je suis le Maître de la lumière, je me suis levé avec Rê maître de l'Orient et la vie m'a été donnée lors de ses apparitions orientales. Je suis venu au ciel et j'ai occupé mon trône qui est à l'Orient…

 
CHAPITRE 154 Formule pour conserver le corps - Paroles dites par l'âme N.:

Salut à toi, MON PERE OSIRIS ! Je suis complet comme mon père Khépri, c'est à dire quelqu'un qui est semblable à celui qui ne périt pas. Viens toi ! Mon souffle l'emporte sur le tien, ô Maître du souffle, plus prestigieux que ses pairs. Tu m'as fait accéder au pays d'éternité, comme tu as fait avec mon père ATOUM (traduction : le tout et le rien) de sorte que mon corps ne périt pas.

Je n'ai pas fait ce que tu hais, ah puisse ton ka m'aimer et ne pas me repousser comme tu as fait envers n'importe quel dieu, n'importe quelle déesse dont l'âme monte après sa mort, mais tombe après qu'il a périt… Or tout être humain est ainsi, lorsqu'il mourra comme n'importe quels quadrupèdes, n'importe quels oiseaux, n'importe quels poissons… Je suis Khépri, j'ai mon corps pour l'éternité, j'existe bien et je suis bien vivant, mon corps est durable, il ne périra pas, il ne disparaîtra pas dans ce pays.. 

 

 Retour à la page d'introduction 

 
o - o - o - o - o - o