Make your own free website on Tripod.com

" Trois millénaires de témoignages sur Imhotep "

 

  

AVANT  PROPOS :

 

IMHOTEP : cet extraordinaire et étrange personnage qui a non seulement bouleversé la vie quotidienne égyptienne en lui introduisant des sciences nouvelles englobant à la fois : la médecine, l'architecture, les mathématiques et le PREMIER LIVRE religieux de notre monde et de toutes les civilisations connues actuellement, soit près de 2500 ans avant la rédaction de la première Bible écrite sous Ptolémée II à Alexandrie.

 


 

Désormais l'homme se découvre une âme, une deuxième entité qui l'incite à vivre dans le droit chemin, de pratiquer la tolérance vis à vis des voisins et des étrangers, d'aimer sa femme et ses enfants et de vivre en conformité avec les Lois de la nature et en protégeant les espèces… Tous ces principes de vie en société s'appliquent directement à sa conscience humaine, laquelle lui offre en contrepartie de cette vie exemplaire la possibilité de renaître après avoir satisfait au jugement de son âme à un nouveau corps plus glorieux et moins fragile que celui de son existence temporaire terrestre et d'entrer enfin de plein pied (comme les dieux) dans la vie éternelle.

Bien entendu le contrôle probatoire de son âme sera supervisé (symboliquement) à la fois par la déesse Mâat (de la vérité), le dieu Thot de la Sagesse et des Ecritures et par le grand juge Osiris lequel prononcera soit son admission au Paradis, soit le verdict de l'anéantissement de son âme qui sera alors dévorée par un étrange animal composite pour le punir de son inconduite et de ses mauvaises actions commises durant sa vie sur Terre.

Nous ne possédons hélas que peu d'images représentant le Grand Imhotep en tant que 1er Ministre égyptien de la troisième dynastie, car malgré tous les titres d'honneur et tous les pouvoirs que lui a conféré le Roi Djeser pour mener à bien ses réformes, notre modeste Grand Vizir a toujours refusé d' être honoré comme un dieu, il reste le fils de Ptah (un personnage momifié aux origines inconnues) et le serviteur du roi et du grand Dieu Invisible Atoum célébré à Héliopolis la capitale religieuse du Delta du Nil, (ville du soleil et de la lumière bienfaitrice).

Par contre il gouvernera l'Egypte à partir de Memphis la capitale administrative entourée de hautes murailles blanches pour assurer sa sécurité) cette ville est comme nous l'avons vu située à la jointure des deux royaumes (enfin) réunis : celui du sud et celui du Nord (Moyenne et Haute Egypte).

Durant plusieurs millénaires la seule image que nous aurons de LUI est celle d'un modeste SCRIBE assis dans le plus simple apparat, sans bijou, ni vêtement de luxe, avec un rouleau de papyrus ouvert sur ses genoux qu'il tiendra entre ses deux mains mais pourtant le peuple le considérera durant les trois millénaires (c'est à dire jusqu'à l'avènement du christianisme en tant que religion d'Etat) comme l' exemple à suivre et même comme une divinité intercédrice entre le ciel et la terre, capable de réaliser de véritables miracles

Les derniers grand-prêtres de Saïs ont affirmé à la délégation grecque conduite par Solon l'archonte d'Athènes qu'Imhotep était " un atlante "… Même si ce personnage reste entouré de mystères par ses actes, sa science hors du commun et son incomparable ouverture spirituelle, jamais cet homme ne se gonflera d'orgueil mais passera toute sa vie à expliquer ses théories et à mener les premiers très grands travaux connus du monde méditerranéen. Il fut à la fois l'architecte et le Maître d'œuvre de la première pyramide de Saqqâra et du grand complexe de bâtiments qui entouraient cette grandiose réalisation. C'est ici, à Saqqâra, à l'Ouest du Nil et de Memphis, que beaucoup de rois de l'Ancien Empire se sont fait enterrer avec leur famille. Il ne serait pas étonnant que son génie ait également conçu les plans de la grande pyramide dite de Chéops dont l'architecte reste inconnu et dont les plus grands savants n'arrivent pas à expliquer encore aujourd'hui comment elle a été construite….

Beaucoup de questions sont restées sans réponses, et pourtant il y a un lien entre cette période de la civilisation Atlante (décrite par Platon et Solon) et notre Père de la civilisation Imhotep qui aurait transmis aux égyptiens bien des secrets et des énergies encore plus puissantes que celles que nous connaissons actuellement…

C'est donc dans un esprit de recherche que nous avons rassemblé le maximum d'anciens écrits (en hiéroglyphes) sur le Grand Imhotep et le jugement de l'âme fait par Osiris, afin d'essayer de faire comprendre les principaux messages égyptiens mettant en valeur : les titres et les valeurs spirituelles prêchées par le Grand Imhotep. Même si l'Ancien Empire ne nous a laissé que très peu d'écrits se rapportant à l'époque de sa vie, nous citerons essentiellement quelques textes se rapportant aux périodes du Nouvel Empire et de la Période dite de Basse Epoque qui a littéralement sanctifié Imhotep et en a fait un bienfaiteur dans l'esprit populaire de l'époque. Nous avons traduit certains passages de l'étude allemande du Professeur et Egyptologue Dietrich Wildung. Son étude universitaire a été publié sous la réf C 500 565 Livre 36 à l'Université de Munich en 1977, sous le titre : Münchner Ägyptologische Studien. Nous avons choisi quelques extraits en allemand et les avons traduit en langue française pour y apporter nos commentaires dans le but désintéressé d'informer les lecteurs

La statue du scribe Imhotep a été recopiée et diffusée dans de nombreux temples, palais et chaumières de l'Egypte antique, le Professeur Wildung parle de plus de quatre cent statuettes en bronze retrouvées dans le monde et qui sont pour la plupart actuellement conservées dans les 4 plus grands musées du monde de l'art égyptien : le British Museum, le Louvre, le Musée de Berlin et le Musée du Caire. Ces statuettes sont pratiquement toutes issues de Memphis ou de Saqqâra - A noter que la plupart des inscriptions sur le papyrus reprennent en majorité les mentions "Imhotep le Grand et fils de Ptah ..." parfois on y trouve également le nom de sa mère Cheredu-anch…


   
Le Dieu Ptah Père d'Imhotep

   
Dieu Ptah sur l'épaule de Penbui (Musée Turin)

 

 Retour à la page d'introduction 

 
o - o - o - o - o - o